LA PLUS GRANDE ERREUR JUDICIAIRE

DU XXe SIECLE *


Journées régionales

 

d’histoire de la Justice

 

25 et 26 novembre 2016


Les Amis de Jules Durand étaient partenaires des Journées régionales d'Histoire de la Justice organisées en 2016 à ROUEN par l'Association Française pour l'Histoire de la Justice.

 

Le programme de ces deux journées, baptisées "Punir et réparer, de Jeanne d'Arc à nos jours" (ci-joint), a permis de découvrir à travers plusieurs affaires célèbres la façon dont la justice a tenté, souvent tardivement, de restaurer l'honneur des victimes d'erreurs judiciaires (Chevalier de la Barre, Baudelaire, Jeanne d'Arc...)

Le colloque était co-présidé par Monsieur le Premier Président de la Cour d'Appel et Monsieur le Procureur général, les débats étant animés par Denis SALAS , président de l'AFHJ. 

L'affaire Durand fut au centre des réflexions et des débats qui se déroulaient dans la salle de la Cour d'Assises, là où Jules Durand fut précisément condamné à mort le 25 novembre 1910.

 

Ce fut un grand moment de mémoire et d'émotion !

 

C'était en effet la première fois depuis un siècle que ce crime social et judiciaire était évoqué dans une enceinte judiciaire, et ce en présence de Christiane DELPECH, petite fille de Jules Durand et d'Henri LECLERC, président d'honneur des Amis de Jules Durand.

 

Cette journée historique se terminait au cinéma l'Omnia par la projection, en avant-première, du film "Mémoires d'un condamné", dans le cadre du festival du film documentaire. Cette séance était suivi d'un débat en présence de la réalisatrice Sylvestre MEINZER.

 

Les Amis de Jules Durand tiennent à remercier la Cour d'Appel de Rouen, l'AFHJ,  le barreau de Rouen ainsi que le Pole Image de Normandie pour leur confiance et la qualité de leur accueil.





 

Mme Sylvie Humbert, secrétaire générale de l'association française de l'histoire de la justice.