Anatole FRANCE (1844-1924)

ANATOLE FRANCE   (Paris 1844 – Saint Cyr-sur-Loire 1924)

Au début du XXe siècle, Anatole FRANCE est devenu un écrivain reconnu, influent et engagé en faveur de nombreuses causes : pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat, pour les droits syndicaux, contre les bagnes militaires, dreyfusard….
Lors du procès d’Emile Zola, suite à la publication de « J’accuse », il témoigne en sa faveur. Il participe à la fondation de la Ligue des Droits de l’Homme, et collabore dès sa création au journal l’Humanité. Il est ami de Jaurès et de Francis de Pressensé. Anatole France prête son appui au socialisme, tout en se tenant à l’écart des organisations politiques.

Anatole France signe la pétition au Président de la République pour obtenir la grâce de Durand, initiée par Maurice Bouchor et publiée par le journal l’Humanité, le 1e janvier 1911.

Anatole France est annoncé comme Président d’honneur du grand meeting    Sauvons Durand » organisé par le Parti socialiste le 11 février 1911 au Manège St Paul, 30 rue St Paul 4e à Paris, pour faire pression sur le gouvernement pour la libération de Durand.
Souffrant, il ne peut être présent, mais envoie une lettre qui est lue en début de meeting et publiée dans l’Humanité du 12 février, édition qui rend compte « de la grandiose manifestation socialiste ».

Christiane Marzelier  Membre Asso Amis JDurand