l'affaire Lefrançois...

Une seconde erreur judiciaire

Charles Onésiphore Lefrançois, né au Havre le 25 février 1882, était également ouvrier charbonnier sur le port du Havre. Compagnon de Jules Durand, il était en grève au cours du mois d'août 1910.

Comme Jules Durand, il fut arrêté, écroué et jugé pour assassinat par la Cour d'Assises de Seine Inférieure.

En dépit de ses contestations, il fut condamné à 8 ans de travaux forcés et envoyé au bagne à Cayenne. Mathieu et Couillandre témoignèrent en sa faveur en confirmant qu'il n'avait pas pris part à la bagarre avec Dongé. 

Alors qu'il purgeait sa peine, la Ligue des Droits de l'Homme, la CGT et le Comité Durand multiplièrent les interventions auprès du Garde des Sceaux pour que Lefrançois soit gracié et puisse rentrer au Havre. Il fut finalement gracié le 31 juillet 1924 et retrouva la liberté le 26 septembre 1924.

Le journal l'Humanité a jusqu'au bout soutenu cette action et dénoncé cette seconde erreur judiciaire.

Très marqué par plus de 13 ans de bagne, Lefrançois mourra au Havre à l'âge de 39 ans (16 février 1931).

 

Charles Onésiphore LEFRANCOIS. Eléments biographiques parcours judiciaire
Source: Christiane Marzelier - membre des Amis de Jules Durand
Eléments biographiques parcours judicia
Document Adobe Acrobat 155.7 KB

sources : L'Humanité