LA PLUS GRANDE ERREUR JUDICIAIRE

DU XXe SIECLE *

  • « Jules Durand gênait car c’était un homme intègre, un pur, un apôtre et je n’ai pas l’habitude de galvauder mes mots » 

 René Coty, avocat de Jules Durand

 

  • « La condamnation de Durand est un crime. La protestation est alors un devoir. Prolétaires, sauver Durand, c’est vous sauver vous-mêmes… »

Anatole France, écrivain, 1910   

  • «  Ce qui est certain c’est que le verdict de Rouen constitue une erreur aussi énorme, si complète, que la nation française toute entière serait parfaitement déshonorée si elle ne trouvait pas sans délai le moyen de libérer l’innocent. »

 Jean Jaurès, député et journaliste, 1910

  • « Il ne faut pas qu’on dise de ce pays qu’il y a deux justices, une justice pour l’Affaire Dreyfus, une justice pour l’Affaire Durand. Le capitaine Dreyfus, qui a obtenu la réhabilitation la plus éclatante qu’il pouvait souhaiter et l’autre, dont je plaide la cause, le petit ouvrier charbonnier est là qui attend, dans un cabanon de fous, la fin de l’épouvantable drame qui a ruiné sa vie ».

Paul Meunier, député et avocat, 1911

  • « Or ton histoire, Durand, qui fut vivante recommence à vivre tous lesjours, à toutes les heures, à travers le monde, sous de nouveaux costumes, dans d’autres villes, avec de nouveaux visages…»

Armand Salacrou, écrivain, 1961

 

 * Jules Durand est en effet le seul condamné à mort

finalement innocenté par la Cour de Cassation !

Bienvenue sur le site des amis de Jules Durand, rejoignez-nous en remplissant le formulaire de la rubrique"nous contacter"